Cours

Présentation des diaporamas qui ont été projetés en cours, chaque lundi du semestre 1.

Après une présentation générale et un panorama des grands courants artistiques français, le chemin sera thématique et non chronologique.


Ce cours est un instantané non exhaustif de l’économie française, européenne et mondiale. Seront abordées des notions de macro et de micro-économie à partir de documents extraits de Les chiffres de 2018, Alternatives économiques, l’économie et la société en 40 thèmes et 200 graphiques et de documents vidéos ou audio dont les sources sont l’Insee, Eco dico ou Dessine-moi l’éco.


Ce cours d’histoire s’adresse à des étudiants non-spécialistes de l’histoire. Il vise à donner des repères historiques et une culture générale, politique, sociale et culturelle concernant la France dans son contexte européen et mondial.

« Le court XXème siècle"[1], vu depuis la France, est un condensé de l’horreur la plus absolue des guerres industrielles et des espoirs les plus heureux de la « Révolution de 1968 » en passant par des bouleversements économiques et sociaux majeurs.

 La démocratie s’installe de manière durable après 1945 ainsi qu’une paix et une prospérité douillette, du moins sur le territoire métropolitain,  jusqu’à ce que la France se fasse rattraper par la violence d’une décolonisation dont elle n’avait pas pris la mesure.

Avec une approche chronologique et thématique, le cours tentera de mettre en lumière les principaux événements qui ont forgé au fil du XXème siècle la situation de la France d’aujourd’hui en tant qu’entité nationale mais aussi en tant que membre de l’Union Européenne et acteur de la géopolitique mondiale.



[1] Eric J. Hobsbawn. (1994) – L’âge des extrêmes, histoire du cours XX° siècle


Le cours de civilisation et mythologies a pour objectif d’approfondir les connaissances des étudiants en culture générale afin de mieux comprendre la culture française actuelle. Nous pourrions nous accorder sur l'idée qu'un mythe est, pour une société donnée, une tentative d'expliquer le monde, de dire comment les hommes le voient, le pensent, se pensent tout en se donnant une origine et une identité, bref le moyen de se représenter ses origines dans un passé indéfini, immémorial tout en visant à comprendre son propre présent.